La diarrhée et les vomissements chez les furets

Avatar de l’utilisateur
titounette
Présidente
Présidente
Messages : 24462
Inscription : 12 oct. 2004, 22:53
Localisation : Cesson-Sévigné (35)

La diarrhée et les vomissements chez les furets

Messagepar titounette » 30 nov. 2022, 18:44

La diarrhée et les vomissements chez les furets

Les diarrhées chez les furets sont importantes et toujours à prendre en considération rapidement. Il en est de même pour les vomissements (tout ce qui sera dit dans cette fiche, sera également valable pour les vomissements, sauf précision particulière).
Au bout de 24h de diarrhée continue ou de vomissements, c'est une urgence vitale car le risque de déshydratation est déjà important, et plus cela va durer, plus la déshydratation va s'accentuer, jusqu'à devenir fatale.
La diarrhée cause également un amaigrissement (car le furet n'assimile pas bien sa nourriture et souvent arrête de s'alimenter dans ces cas-là), qui peut être très impressionnant chez le furet, qui peut aller très vite et également mettre son pronostic vital en danger.
Le dernier risque est que la diarrhée s'étant installée, trop longtemps, elle devienne chronique et entraine d'autres maladies.

Symptômes :
• selles molles ou pâteuses
• selles glaireuses (elles ressemblent à un crachat qui va du transparent au verdâtre... bon appétit !!)
• selles liquides
• selles d'une couleur pas habituelle (jaunes / vertes / noires / oranges / roses / transparentes.... oui oui les furets sont inventifs en la matière !)
= toutes les selles qui ne sont pas comme d'habitude.
• nausées (le furet refuse de manger / se secoue la tête dès qu'il sent l'eau et/ou la nourriture / il fait comme s'il voulait recracher quelque chose en se secouant et en ouvrant grand la bouche)
• vomissements
• anorexie : le furet ne mange plus ou très peu


Les causes :

Elles sont multiples :
• Infections (parasitaires : coccidioses, vers intestinaux / bactériennes : Escherichia coli, Hélicobacter, Campylobacter... / virales : gastro-entérite, coronavirus...)
• Intolérances alimentaires ou changement alimentaire brusque : très fréquent
• Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin (MICI)
• Entérocolites lympho-plasmocytaires (immunitaires)
• Allergies
• Tumeurs : lymphomes digestifs...
• Insuffisance rénale ou hépatique
• Corps étrangers : on note généralement alors du méléna : les selles sont noirâtres, ce qui indique la présence de sang dans les excréments.
• Stress...

Traitements :

• En urgence :
1) Il faut faire BOIRE le furet impérativement pour éviter qu’il ne se déshydrate trop vite. Il faut lui donner de l’eau (à la pipette s’il ne veut pas boire seul) et certains produits permettent d’hydrater encore plus efficacement car ils contiennent des minéraux (Hydratec, Biodiet… suivez le conseil de votre vétérinaire à ce propos).

Pour voir si votre furet est déshydraté, faites le test de la tente : vous pincez sa peau du cou quelques secondes et vous relâchez. Si la peau se remet en place sans souci, c’est qu’il boit suffisamment. Mais si la peau reste en place c’est qu’il est déshydraté, il faut alors l’emmener de toute urgence chez le vétérinaire pour qu’il le ré-hydrate par voie sous cutanée ou par intraveineuse.

2) Le réchauffer : le mettre au chaud, on peut aussi lui mettre une bouillote pas trop chaude (pour ne pas qu’il se brule) près de lui, dans sa cage, et le couvrir de linges chauds. Il ne faut pas le laver même s’il s’est souillé, il risquerait de se refroidir dangereusement et de ne pas réussir à se réchauffer. S'il est vraiment souillé, nettoyez-le à la lingette pour bébé et séchez ensuite l'endroit nettoyé avec un torchon.
Si votre furet vit dehors habituellement, rentrez-le au chaud dans votre habitation le temps de sa convalescence.
Ils s'affaiblissent tellement lors de ces épisodes de diarrhées et/ou vomissements, qu'ils n'ont plus assez d'énergie pour réguler leur température corporelle et ils tombent facilement en hypothermie, ce qui, vous le savez sans doute, peut-être fatale à tous les mammifères.

3) L'alimenter : même si son alimentation est perdue à cause des diarrhées ou des vomissements, il faut qu’il continue à s’alimenter pour éviter de s’affaiblir trop rapidement. Sinon il va perdre du poids à une vitesse que vous n'imaginez même pas. Un furet qui a la diarrhée pendant 2 jours consécutifs peut perdre entre 1/3 et la moitié de son poids (comparez sur vous, faites le calcul et vous comprendrez que c'est grave).

Pour trouver des aliments de convalescence (à avoir toujours chez soi "au cas où", car les furets c'est comme les enfants, ça tombe toujours malade tard le soir, le dimanche ou les jours fériés... ), référez-vous à notre article sur l'alimentation de convalescence : viewtopic.php?p=91540#p91540

Il refusera très certainement toute nourriture, surtout sa nourriture habituelle. Alors il va falloir ruser, trouver ce qui lui fait du bien et le nourrir à la pipette (ayez toujours chez vous des seringues de 10ml sans aiguille pour pouvoir lui donner à manger dans ces cas-là - 5 repas de 10ml par jour c'est une alimentation suffisante pour un furet, en dessous, ça n'est pas assez, et sil en veut plus, donnez-lui, il faudra qu'il reprenne vite des forces donc plus il mangera, mieux ce sera).

Et s'il refuse totalement, il faudra le gaver (cf paragraphe "les règles d'or du gavage" dans l'article "l'alimentation de convalescence")


4) Aller consulter votre vétérinaire le plus rapidement possible (dans les 24h !).

Le vétérinaire l'examinera et le soulagera sûrement avec une injection d'anti-spasmodique et anti-diarrhéique, et parfois d'antibiotique ou d'anti-inflammatoire, selon évidemment le diagnostic posé. Ainsi qu'un traitement à poursuivre à la maison, la plupart du temps.
Donnez-lui son traitement dans un aliment de convalescence liquide que vous lui donnerez à la pipette. Si il a des cachets, écrasez-les avec un coupe-écrase médicament, ou un petit pilon, ou tout simplement avec le dos d'une cuillère, puis mélangez dans une petite portion de son aliment liquide et donnez-lui dans la bouche. Il faudra peut-être le contraindre et le tenir par la peau du cou. Prévoyez une autre seringue (sans médicament) pour le récompenser ensuite et lui faire passer le gout si le médicament n'a pas bon gout.

Si l'état du furet ne s'améliore pas, il faudra que votre vétérinaire le perfuse en intraveineuse pour le réhydrater et passer les médicaments. Le furet restera hospitalisé alors au moins 24h et parfois plus, si nécessaire. N'hésitez pas à aller rendre visite à votre furet au moins une fois par jour et à demander à le nourir à la pipette, cela le réconfortera, il sera moins stressé, et il mangera peut-être avec plus d'appétit avec vous, qu'avec le personnel médical.
Le souci avec la perfusion sur un furet diarrhéique, c'est que lorsque la déshydratation est déjà avancée, les veines se rétractent et les veines d’un furet étant déjà très petites, il n’est pas possible de lui poser une intraveineuse, il faut alors le réhydrater par piqure sous-cutanée plusieurs fois par jour.

La réhydratation par voie orale n’est pas suffisante à long terme si ses symptômes sont dus à autre chose qu'une petite "gastro", car le bénéfice du peu que l’animal peut avaler est aussitôt perdu par la diarrhée elle-même et/ou par les vomissements.

Parfois la réhydratation par voie sous-cutanée n’est pas suffisante et celle par voie veineuse est impossible (car les veines sont trop rétractées), il faut alors perfuser par voie intra-osseuse dans le fémur (fosse trochantérique) ou le tibia (plateau proximal). Sous anesthésie, on perce un petit trou dans l’os de l’animal et on fait passer les produits dans l’os, ce qui permet de faire passer les produits très rapidement dans l’organisme.

Quand le traitement est fini on retire tout cela et l’os cicatrise naturellement. C’est évidemment le dernier recours. Car les risques d’infections sont très élevés quand on touche aux os, il faut donc que le bloc opératoire soit parfaitement stérile pour un tel acte.

On peut aussi nourrir le furet par sonde oesophagienne (dans l’œsophage) avec des aliments liquides de convalescence tels que Oxbow Critical Care pour Carnivores, du Recovery liquid, de la pâtée Hills A/D, etc.

Bon rétablissement à vos ptits fufus ;)

Si vous avez besoin d'un conseil pour trouver un bon vétérinaire pour fufu, envoyez-nous un mail à fufus_de_louest@yahoo.fr

Titounette

Revenir à « Santé »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité