Convalescence, ou comment le faire grossir

Avatar du membre
titounette
Présidente
Présidente
Messages : 22703
Enregistré le : 12 oct. 2004, 22:53
Sexe : femme
Localisation : Cesson-Sévigné (35)

Convalescence, ou comment le faire grossir

Messagepar titounette » 24 mai 2013, 13:56

L'alimentation de convalescence ou comment faire grossir un furet trop maigre.
SOMMAIRE

COMMENT REMPLUMER UN FURET TROP MINCE ?[/url]
• Les aliments naturels
• Les compléments
• Les choses à éviter

L’ALIMENTATION DE CONVALESCENCE[/url]
• Chez le vétérinaire
• Chez soi
• Comment faire s’il ne veut vraiment pas manger tout seul ?


COMMENT REMPLUMER UN FURET TROP MINCE ?

C’est une question qui revient souvent : comment faire en sorte que mon furet reprenne du poids ? En effet nos chers poilus ont une vilaine tendance à faire du yoyo avec leur poids et à faire régime au mauvais moment. Voici quelques astuces pour les faire devenir tous dodus !


Si votre furet perd du poids parce qu’il est malade, reportez-vous à la deuxième partie de l'article « l’alimentation de convalescence ». Ici nous ne parlerons que des furets qui ont tendance à être naturellement un peu trop maigrichons ou qui après une opération, une gestation, un rut, une maladie, sont encore un peu trop minces.

Avant toute chose, il est important de surveiller le poids de votre furet très régulièrement. Dès que votre furet arrive dans votre vie, pesez-le tous les mois (par exemple le 1er dimanche de chaque mois) et notez son poids sur une feuille que vous garderez. Faites-le pendant 2 ans et ensuite vous aurez sa courbe de poids naturelle.
Si un incident arrive à votre furet (maladie, etc) notez-le sur sa courbe de poids pour vous souvenir de la raison de cette différence dans la courbe.
Vous constaterez qu’un furet peut perdre jusqu’à 1/3 de son poids, progressivement entre l’hiver (où il est le plus gras) et les beaux jours. Cette perte est normale, surtout si votre furet vit en extérieur ou dans une pièce non chauffée, avec un rythme de vie naturel, ce qui est très bon pour lui.

Également, veillez à ce que les croquettes de votre furet soient bien adaptées pour lui : peu ou pas de céréales, pas de fibres, pas de laitages, de la viande de volaille exclusivement, pas de sous-produits animaux, et au moins 38% de protéines et 20% de lipides.


• LES ALIMENTS NATURELS
Certains aliments sont naturellement riches pour le furet en protéines et en graisses comme la viande de volaille et de lapin, la graisse d’oie et de canard, les proies entières (poussins, pintadeaux, souriceaux, etc), des cuisses de grenouille, de l’huile de saumon ou de l’huile de foie de morue.
Vous pouvez déjà commencer par complémenter l’alimentation de votre furet avec de la viande crue ou des proies entières (bref, du carné). Cela lui fera reprendre du poids très vite.
N’oubliez pas que l’alimentation carnée est la meilleure que vous puissiez offrir à votre furet même si évidemment c’est moins pratique que les croquettes.
Ne laissez pas la viande ou la proie s’altérer, si ce n’est pas mangé au bout de 6h, jetez le reste sinon cela va sentir mauvais et cela risquera de lui donner des vers.
Pensez également à vermifuger régulièrement votre furet : tous les mois jusqu’à son 1er anniversaire, puis tous les 3 mois s’il mange de la viande régulièrement. Cela lui permettra d’avoir un système digestif en bonne santé et de bien assimiler les aliments.

Si vous aimez préparer de petits plats à votre furet, vous pouvez mélanger un peu tout ça en vous munissant de votre mixeur à viande !
Vous mettez la viande dans le mixeur avec une cuillère à café de graisse, d’huile de foie ou d’huile de saumon.

Attention toutefois à l’huile de foie de morue et à la graisse qui si vous en donnez trop peuvent provoquer des diarrhées car cela va « huiler » le système digestif et tout purger. Donc pas plus d’une cuillère à café par jour.
Pareil pour l’huile de saumon qui en plus risque de teinter vos furets albinos et silver en orange pétant !

S’il aime les œufs, vous pouvez aussi lui en donner (soit le jaune seulement, soit l’œuf entier mais bien battu) de temps en temps ou mélangé avec de la viande ou de la pâtée. Certains furets les digèrent assez mal et font des crottes toutes jaunes après mais cela n’est pas grave, la crotte suivante sera correcte.

Une fois n’est pas coutume, nous pouvons également donner à nos furets du foie de cheval ou de la viande de bœuf s’ils sont trop maigres ou convalescents car cela est très gras et très riche. Mais attention à ne pas trop en donner et donnez-la cuite (mais pas à point) pour éliminer un maximum de bactéries et parasites que le furet n’est pas apte à combattre dans ses trop grandes proies pour lui. A utiliser donc avec parcimonie.

Il y a enfin certains poissons gras que le furet pourra apprécier et qui le feront bien se remplumer, tels que le saumon et le colin, toujours cuit.
Mais ne donnez pas n’importe quel poisson car certains sont mauvais pour le furet car en manger, l’empêche d’assimiler certaines vitamines et protéines et risquent donc de provoquer l’effet inverse. Poissons à éviter : l'éperlan, la sardine, l'alose, la carpe, le hareng (et surtout pas fumé), le chabot, le poisson-chat, le poisson rouge, l'ablette, le spirlin.


• LES COMPLEMENTS
Vous pouvez lui faire une cure de Soupe de convalescence que vous trouverez chez le vétérinaire. Cela lui fera reprendre du poids très vite et avec plaisir car la plupart des furets en raffolent.
Donnez-lui 2 ou 3 fois par jour l’équivalent d’un fond de tasse à café.

Il est également possible de mélanger le soupe de convalescence dans de la pâtée pour chat au poulet ou au canard, il se régalera et reprendra vite des rondeurs ! Vous pouvez également mélanger la pâtée pour chat avec de la graisse d’oie ou de canard, de l’huile de foie de morue ou de l’huile de saumon.

Voici les différentes soupes de convalescence pour furets :

- du Royal Canin Convalescence Support (c'est de la protéine de lait, mais le furet c'est le sucre du lait qu'il ne digère pas, le lactose, pas la protéine, donc on peut)
- du Oxobow Carnivor Care
- du Royal Canin Recovery liquide
- du Fortol
- du Renutryl : c'est de l'aliment hyper protéiné pour humains déjà prêt et liquide (pour les personnes très très malades), c'est un peu sucré mais cela permet à l'animal de se ré-alimenter et de reprendre vite des forces le temps qu'il remange mieux (choisir à la vanille - se trouve en pharmacie par lot de 4 petites bouteilles - ne pas donner ça en friandises, ça n'est vraiment que pour requinquer un furet très malade qui ne veut rien manger)
- du Nutribound de chez Virbac (6ml par jour par kilo de poids) : petit complément mais ça n'est pas un aliment complet.

Pour trouver ces produits à moins cher que chez votre vétérinaire, quelques sites :
https://www.lacompagniedesanimaux.com/
https://www.vetality.fr/

Un tout petit peu de miel naturel peut être donné de temps en temps mais plutôt en friandise ou pour lui faire aimer la viande s’il n’en est pas très friand d’origine. C’est le seul aliment sucré que le furet peut digérer mais n’en abusez pas car à haute dose il peut également provoquer des problèmes de glycémie et de pancréas (l’organe qui régule la glycémie = le taux de sucre dans le sang).

Et pensez toujours à alterner vos marques de croquettes, l’idéal étant de faire un mélange constant dont vous remplacez l’une des deux marques régulièrement, comme ça votre furet n’y verra pas trop de changement mais cela lui fera du bien. Veillez à faire le changement progressivement, sinon cela risque de lui provoquer des diarrhées.


• LES CHOSES A EVITER
Surtout ne prenez pas d’aliments sucrés pour remplumer votre furet, cela ne le fera pas vraiment grossir mais surtout cela risquera de lui donner de l’hyperglycémie, et sur le long terme un cancer du pancréas (insulinome).
Je vous rappelle que le furet est un carnivore strict et qu’il n’est donc pas sensé manger de sucré (les animaux ne sont pas sucrés ! vous avez déjà mangé de la viande sucrée vous ? je ne crois pas, et le furet non plus), leur pancréas n’est donc pas du tout fait pour ça et cela le fatigue énormément et a de grands risques de provoquer un cancer.
Donc méfiez-vous des friandises types Nutrigel Plus, Ferretvite, etc qui sont très très sucrés.

Bannissez également les fruits, légumes et céréales qui ne feront jamais prendre de poids à votre furet car il ne peut pas les digérer. Je rappelle que le furet est un carnivore strict et qu’il n’est pas équipé physiquement pour digérer les fibres (la partie d’intestin qui digère les fibres chez les omnivores et les herbivores, fait défaut aux carnivores stricts comme le furet).

Oubliez encore les produits laitiers dont, certes, ils sont très friands mais qui risquent plus d’user leur système digestif et de leur provoquer plus des diarrhées qu’autre chose.

Ne donnez pas non plus de chocolat, il est toxique pour les furets, comme pour les chiens et les chats.

En bref, un furet c’est fait pour manger de la viande et tout ce qui vient d’un animal (sauf le lait, car comme tout mammifère, une fois sevré, il ne supporte plus le lactose).

Bon appétit chers fufus !

Titounette - mise à jour le 09-04-2019

Avatar du membre
titounette
Présidente
Présidente
Messages : 22703
Enregistré le : 12 oct. 2004, 22:53
Sexe : femme
Localisation : Cesson-Sévigné (35)

Re: [ALIMENTATION-SANTE] Convalescence - Ou le faire grossir

Messagepar titounette » 19 févr. 2014, 14:44

L'ALIMENTATION DE CONVALESCENCE

Beaucoup de gens nous posent souvent la question de savoir comment nourrir son furet quand il est malade et qu’il ne veut plus s’alimenter seul ou qu’il mange trop peu.

Le furet peut perdre énormément de poids en très peu de temps s’il ne s’alimente pas correctement. Il peut également se déshydrater à une vitesse impressionnante. Un furet ne doit pas rester sans manger plus de 24-48h gros maximum et sans boire, maximum une journée.
C’est ce qui peut les tuer très rapidement en cas de grosse diarrhée ou de vomissements, car ils sont très petits et s’affaiblissent très vite dès qu’ils arrêtent de manger ou boire.
Pour voir si votre furet est déshydraté, faites le test de la tente : vous pincez sa peau du cou quelques secondes et vous relâchez. Si la peau se remet en place sans souci, c’est qu’il boit suffisamment. Mais si la peau reste en place c’est qu’il est déshydraté, il faut alors l’emmener de toute urgence chez le vétérinaire pour qu’il le ré-hydrate par voie sous cutanée ou par intraveineuse.
Dans tous les cas, ces aliments que je vais vous présenter ne soignent pas, il faut aller consulter votre vétérinaire pour savoir pourquoi votre furet ne s’alimente plus correctement. Cela n’est pas normal, un furet en bonne santé a toujours bon appétit.
Pendant la convalescence de votre furet, pesez-le tous les jours à la même heure pour bien surveiller son poids et si malgré les médicaments et les aliments de convalescence, il continue de descendre, retournez consulter votre vétérinaire.
Avec un furet, c’est une course contre la montre quand il perd trop de poids.
Exemple : un furet qui pèse habituellement 1kg, s’il se retrouve à 750 gr, est en danger. Ils peuvent perdre 1/3 de leur poids sans gros risque mortel mais au-delà, c’est dangereux pour eux, ils n’auront peut-être plus la force de remonter la pente. Il faut donc les obliger à stabiliser leur poids.


• CHEZ LE VETERINAIRE
Vous trouverez chez le vétérinaire d’excellents aliments de convalescence spécialement adaptés pour les carnivores. Évidemment peu de produits n’existent que typiquement pour les furets mais on peut se servir des aliments pour chiens et chats sans souci.

Ceux qui donnent les meilleurs résultats sont :
- La poudre Oxbow Carnivore Care : elle se présente sous forme de poudre à diluer dans de l’eau tiède. Cela sent très fort et les furets en sont complètement dingues car l’odeur doit être extrêmement appétante pour eux.
Comme ils adorent ça, vous pouvez également mettre les médicaments écrasés dedans et ils le mangeront sans faire de souci, la plupart du temps.
Coût : environ 18€ le sachet de 70gr. Cela permet de nourrir environ 3 furets pendant une semaine.
Le sachet ne se conserve que 7 jours une fois ouvert et la soupe obtenue seulement 24h au réfrigérateur. S’il vous en reste, congelez la soupe sous forme de glaçons et sortez-en quand vous en avez besoin.
Seul aliment de convalescence ayant l'AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) Furet en France.
Les selles sont tout à fait normales avec cet aliment.
- Le Royal Canin Convalescence Support : Sachets de 50 gr. C'est la même chose que le Oxbow Carnivore Care sauf que c'est de la protéine de lait à la place de la protéine de viande et qu'il n'a pas l'AMM Furet. Mais sinon c'est sensiblement pareil. Les furets l'adorent aussi. C'est en tout cas beaucoup moins cher que le Oxbow, mais personnellement je trouve que en cas de maladie, il vaut mieux prendre le Oxbow, il est un tout petit peu plus digeste et requinque un peu plus vite (et comme tout est question de timing dans la convalescence d'un furet, il faut prendre le mieux).
- Le Recovery liquide : sorte de lait (sans lactose évidemment) très riche. Il est très appétant, très facilement digéré et très protéiné. Si votre furet ne veut pas manger autre chose c'est parce que ça les "cale" très vite. A distribuer en petites quantités plusieurs fois par jour, sinon cela risque de l’écœurer.
On peut trouver son équivalent en pharmacie, pour les humains, qui s’appelle le Renutryl, mais c’est très sucré. Il convient donc de ne pas en donner souvent aux furets car cela pourrait leur déclencher une hyperglycémie voire un cancer du pancréas ensuite car ils ne sont pas sensés manger d’aliments sucrés du tout. Mais pour donner les médocs ou donner un peu plus d'appétance, à diluer dans autre chose, en toute petite quantité, c'est pratique et surtout très peu cher comparé au Recovery Liquide ou au Fortol (Renutryl 12€ les 4 bouteilles / Recovery : environ 12€ la bouteille)
- La pâtée Hills Prescription Diet A/D (ou la pâtée Recovery Royal Canin) : elle se présente comme une pâtée pour chat, les furets en raffolent généralement.
Coût : entre 1,50 € et 3 € la boite de 150 gr (cela dure 2 à 3 jours pour un furet).
Attention néanmoins car elle donne des selles molles voire liquides donc en cas de diarrhée on ne sait pas si l'état s'améliore ou pas.


Voici toutes les différentes soupes de convalescence pour furets :

- du Royal Canin Convalescence Support (c'est de la protéine de lait, mais le furet c'est le sucre du lait qu'il ne digère pas, le lactose, pas la protéine, donc on peut)
- du Oxobow Carnivor Care
- du Royal Canin Recovery liquide
- du Fortol
- du Renutryl : c'est de l'aliment hyper protéiné pour humains déjà prêt et liquide (pour les personnes très très malades), c'est un peu sucré mais cela permet à l'animal de se ré-alimenter et de reprendre vite des forces le temps qu'il remange mieux (choisir à la vanille - se trouve en pharmacie par lot de 4 petites bouteilles - ne pas donner ça en friandises, ça n'est vraiment que pour requinquer un furet très malade qui ne veut rien manger)
- du Nutribound de chez Virbac (6ml par jour par kilo de poids) : petit complément mais ça n'est pas un aliment complet.

Le Fortol et le Oxbow ne se conserve pas longtemps une fois ouverts (entre 24h et 48h) et même un furet très affamé et qui ne mangerait que ça, ne peut pas tout manger dans une journée, donc congelez votre sachet de Oxbow directement comme ça et vous pourrez prélever directement dans le sachet congelé la poudre nécessaire à vos préparations, à chaque fois que vous en aurez besoin.
Quant au Fortol, faites-en des glaçons ;)


• CHEZ SOI
Souvent, lorsqu’ils sont malades, les furets digèrent mal, ils ont mal au ventre tout simplement. Les croquettes ne leur donne alors pas du tout envie de manger, elles sont dures à manger et dures à digérer.
Ils préféreront donc une alimentation carnée : donnez-leur de la viande et des abats de dinde (c’est la volaille qui est la mieux assimilée par le furet), ou de poulet, de canard, de lapin. Vous pouvez également donner des proies : poussins, pintadeaux, souris, etc.
C’est la meilleure nourriture qui soit pour eux, et encore plus quand ils sont convalescents.

Vous pouvez aussi faire des bouillies :
- croquettes et bouillon de volaille ou eau tiède, puis passées au mixeur.
- Viande et bouillon de volaille et graisse de canard ou d’oie (sans sel) : attention la graisse d’oie ou de canard donnée seule peut donner des crottes glaireuses donc préférez de la mélanger.
- Soupe de carnivore Care + pâtée A/D….
Il faut innover et trouver ce que votre furet aimera car ils sont souvent encore plus difficiles quand ils sont convalescents !


Les aliments à toujours avoir au cas où :
- De la viande de volaille au congélateur.
- Du carnivore care au congélateur ou un sachet tout neuf.



• COMMENT FAIRE S'IL NE VEUT VRAIMENT PAS MANGER TOUT SEUL ?
Souvent le furet va complètement refuser de s’alimenter mais il ne faut surtout pas le laisser faire.
En gros vous avez alors deux solutions :
- soit le faire hospitaliser pour que le vétérinaire l’alimente par perfusion.
- Soit le nourrir vous-même.


Pour cela, il va falloir généralement le gaver : le faire manger de force. Ça n’est pas une partie de plaisir ni pour vous ni pour lui, car devoir contraindre son animal malade, ça fait de la peine, mais c’est pour qu’il aille mieux et qu’il survive, disons-le honnêtement ! Car les furets, quand ils sont malades, ont un instinct de survie à peu près aussi élevé que les chiens de compagnie et les bébés humains, c'est-à-dire juste au-dessus de zéro... on préférerait se laisser mourir que de faire un truc dont on n'a pas envie... les furets c'est pareil... c'est la magie de la domestication... sauf que nous humains adultes on peut résonner pour comprendre qu'il faut passer outre toutes ces choses pas rigolotes pour aller mieux, mais nos chers toutous, matous, fufus et bébés, eux n'ont pas les capacités mentales pour comprendre ça, et comme ils n'ont pas l'instinct qui leur permet de comprendre que c'est pour survivre, ils se laissent mourir....

Les règles d’or du gavage :
- avoir des seringues de gavage (seringues classiques sans aiguilles : demandez-en à votre vétérinaire)
- se munir d’un tablier et d’une serviette (car il va vous en recracher à la figure à souhait !).
- attraper le furet par la peau du cou et lui coincer les pattes arrières entre vos cuisses (il faut donc mieux s’asseoir pour la manœuvre), puis lui introduire l’embout de la seringue à la commissure des lèvres, près des molaires et faire couler doucement le liquide, il sera alors obligé d’avaler.
S’il aime ce que vous lui donnez, au bout de quelques secondes, il arrêtera de gigoter et tournera la tête pour téter la seringue.
- Il faut les faire boire toutes les heures et les nourrir toutes les 3 heures, nuit y comprise si votre furet a vraiment perdu beaucoup de poids et qu’il ne mange rien tout seul, il n’est pas possible qu’il reste 8h sans rien boire ni manger, sinon tous les efforts que vous aurez faits dans la journée, seront réduits à néant, il sera à nouveau faible et déshydraté le lendemain matin. L’astuce est donc, si vous le pouvez et si vous n’habitez pas seul, qu’un des membres de la famille donne la dernière prise et se couche donc plus tard que d’habitude et qu’un autre se lève un peu plus tôt et donne la 1ère prise du matin.
Exemple : l’un se couche vers 2h du matin et l’autre se lève vers 6h (cela permet aux deux humains de dormir à peu près correctement et au furet de ne rester que 4h sans s’alimenter).

Je conçois qu’avoir un furet malade, c’est très contraignant. Je dirai que c’est le gros inconvénient de nos chers poilus : leur rythme d’alimentation ! Toutes les 3h comme les bébés !
Mais je peux vous assurer que généralement, ils vous en remercient après au centuple. Bizarrement, gaver son furet quand il est malade et bien en prendre soin, va renforcer vos liens. Mon vieux furet Hagrid, qui a souvent été malade depuis tout petit, venait vers moi dès qu’il n’était pas bien, il se blottissait sur moi alors qu’il n’était jamais câlin d’habitude. Il savait donc que je prenais soin de lui, je le crois. Il ne m'en a jamais voulu de tous ces gavages et tout ça car je pense qu'il savait que sinon il n'aurait pas eu cette belle et longue vie de fufu jusqu'à ses 8 ans.

Parfois ils sont aussi un peu fainéants et en fait ne « veulent » pas manger seuls, c’est-à-dire qu’ils peuvent très bien manger tout seul mais veulent manger avec vous ! Donc il va falloir les nourrir à la main ou à la petite cuillère. Souvent je procède ainsi : je m’assois par terre en tailleur avec le furet en question, la gamelle à côté, une serviette de toilette sur mes genoux, je mets le furet sur mes genoux et je trempe mon doigt dans la gamelle et lui présente mon doigt, et il lèche et ainsi de suite. Cela prend un temps considérable pour leur faire manger pas grand-chose, mais j’ai l’impression que cela les rassure, les calme et leur offre un moment de réconfort, peut-être que cela leur rappelle les sensations de leur mère qui les nourrissait, je ne sais pas mais ça marche. Petit à petit, vous allez pouvoir rapprocher votre doigt de la gamelle puis juste laisser le doigt dedans, le furet va aller lécher le doigt et le contenu de la gamelle en même temps. Puis vous retirez tout doucement votre doigt et il va finir sa gamelle tout seul sur vos genoux, généralement en fermant les yeux de plaisir (parce que ça fait du bien de se mettre quelque chose dans le ventre tout de même !).

En tout cas, armez-vous de patience et d’amour, je vous souhaite bon courage et j’espère que vos furets se porteront très bien très longtemps !

Pour trouver ces aliments de convalescence à moindre coût : la compagnie des animaux
http://www.lacompagniedesanimaux.com/

Titounette - mise à jour le 09-04-2019


Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité