Le deuil

Pour parler de tout et de rien
Avatar du membre
iZa
Messages : 573
Enregistré le : 12 nov. 2011, 12:19
Ville et n° département : Argenton sur Creuse 36
Sexe : F
Localisation : 36 Indre Argenton sur creuse

Re: Le deuil

Messagepar iZa » 23 avr. 2017, 17:05

J'ajouterai qu'il y a peu de choses aussi personnelles que le deuil. Même les fufus le vivent différemment suivant les individus, les situations. il n'y a pas de recette miracle, de ''faire ceci ou cela''. Ici c'est un moyen d'échanger sur nos manières de le gérer et peut être de ''piocher'' dans les expériences des uns des autres pour tenter de le gérer au mieux.
Image

Avatar du membre
tavarez
Messages : 1861
Enregistré le : 03 févr. 2015, 22:42
Ville et n° département : issé 44520
Sexe : homme
Localisation : chateaubriant
Contact :

Re: Le deuil

Messagepar tavarez » 24 avr. 2017, 22:32

bonjour
j'ai perdu 2 chiens dans ma vie. Izis berger allemand de 13 ans, et Eline briard de 9 ans.
Izis avez une dysplasie bilatérale je les emmener 4 fois au vétérinaire pour une fin de vie. 3 fois je suis repartie, don 2 fois ou je n'est pas passer la porte, je ne pouvais pas . pour Éline ces mon père qui me la dit .
je suis rester sens touchez un animale durant 5 ans peur de m’attacher de re souffrire, je détournais le regard dé que je voyais un bous de poile. et ma femme ma apporter Gomez boxer de 2 mois et me la mie dans les bras et ma dit il est Temp que tu fasse le deuil de Izis .

ma fille ma dit un soir je voudrais une furette! on a rechercher une petite furette et est rentré dans vie Fifille petite nénette de 2 ans . elle mas chavirée comment une petite chose comme elle peut prendre une place si grand dans une vie . elle nous à quitter dans les bras de ma fille sur la route pour le CHV de Nantes . je n'es pas voulue pleuré ou hurler sur le retour . je suis rentré est j'ai prie mon chiens et mes deux autre fufus le fils de Fifille Speedy et Tavarez
Speedy est mort je ne sait pourquoi il est partie lui aussi dans les bras de ma fille en routes pour le vétérinaire .

mon Tavarez Tazou mon bébé sa fais 2 ans que tu est plus la est sa fais toujours aussi mal . je ou on na pas pu être la à sa mort il na pas sentie notre chaleur . il à été assassinez par mon voisin on a repris son petit cors sens vie le lendemain . je suis restez prostré sur moi durant un mois a ne plus vouloir manger ou boire vivre .

la perte d'un animale quelque soit l'animale fais et feras souffrire qu'il soit assister ou accidentelle ou volontaire. le vide est la ! et ce vide est dure a combler . on ne peut remplacer l’Aître qui manque ce qui est réel . on est détruit moi j'ai retrouvée deux loulous Tomtom et Nana qui mon aider à pouvoir passer ce cap et plus encore.
je ne veux pas penser à une autre perte d'un de mes loulous ou petit protégées ou de mon chiens . mes se qui est sure je le vivrais comme une déchirure . je profite de tousse tous les jours est à fond pour ne rien louper de leurs vies et ces pour ce la que je ne supporte pas de ne pas les voire ou les touchez toute les 10 minutes il sons le prolongement de ma vie

Avatar du membre
titounette
Présidente
Présidente
Messages : 23266
Enregistré le : 12 oct. 2004, 22:53
Sexe : femme
Localisation : Cesson-Sévigné (35)

Re: Le deuil

Messagepar titounette » 28 avr. 2017, 13:54

oui chaque deuil est unique car chaque relation est unique

Quand j'entends des gens dire "ça n'est qu'une bête", je trouve ça horrible, pas seulement pour le fait d'on dénigre l'animal et qu'on le place en dessous de l'humain, mais aussi et surtout car c'est nier la douleur, la peine de l'endeuillé et ça, c'est un manque cruel d'humanité.

Perdre une bête c'est une douleur unique, parfois et même souvent plus vive sur le moment que de perdre un proche : car les relations entre les humains s'étirent, de distendent, on peut s'éloigner, ça n'est jamais vraiment certain (les enfants quittent la maison pour faire leur vie, les conjoints peuvent nous quitter aussi ou aller vivre loin pour le travail, les amis vont et viennent, les frères et soeurs font leur vie, on ne vit pas avec nos proches humains aussi proche physiquement qu'avec nos bêtes, la bête elle est là tous les jours, tout le temps de manière indéfectible). Avec la bête c'est à la vie à la mort. On sait que la seule manière de sortir de cette relation intense c'est le décès d'une des parties (lui ou nous). Donc il y a une sorte de pensée magique dans la relation Homme-Animal, on croit qu'elle sera éternelle, qu'elle ne finira jamais.. et pourtant.
Et c'est ce dur retour à la réalité qui est le plus violent et qui rend l'absence encore plus terrible. Et on ne peut pas y échapper je le crains.

Chez moi on dit quelque chose : ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, et j'y crois. Chaque expérience dans la vie, et surtout les douloureuses, nous enrichissent au final. bon évidemment il ne faut pas être maso et rechercher les expériences douloureuses pour devenir plus fort, mais il faut positiver quand même de chaque douleur.
Comme disait Iza, elle fabrique des choses pour leur souvenir, pour tirer quelque chose de positif de cette perte et s'occuper l'esprit et les mains. Chacun doit trouver sa manière de tourner la perte en positif, ça n'est pas évident c'est sur mais c'est nécessaire pour avancer correctement dans son deuil.
Et puis je crois que nos fufus c'est ce qu'ils aimeraient pour nous, qu'on continue d'être heureux, d'être joyeux, car ce sont des bêtes avec une grande résilience, une grande force de caractère, ils ne se laissent pas abattre même devant une adversité telle que nous on n'y aurait pas survécu, tant physiquement que moralement. Alors en leur mémoire, on se doit d'être joyeux et heureux, pour eux ;) (enfin moi c'est ce que je me dis, pour me forcer à avancer ^^)

Avatar du membre
tavarez
Messages : 1861
Enregistré le : 03 févr. 2015, 22:42
Ville et n° département : issé 44520
Sexe : homme
Localisation : chateaubriant
Contact :

Re: Le deuil

Messagepar tavarez » 13 mai 2017, 23:08

bonjour

le Deuil
tous le monde y est confronter . de prêt de loin un proche un ami , un animal qui partage notre vie a qui on à racontez nos petit secret , il connais tous de nous .c'est ce lui qui ne vas ce plaindre des larme qui lui coule dessus. mes les essuyer avec sa petit langue .

c'est aussi le lambda . ces ce lui que tu vas chercher pour sont dernier voyage, ce lui qui te reste en travers de la gorge . tu le dorlote tu le caline .mes tu na pas le droit de pleuré . tu te dois de resté digne être fort sa maitresse est la tu te dois de les réconforté. de leurs dire que elles font le bon choix . mes voilas une fois que tu à déposer la maitresse et tout la petite famille . tu es seul tu ne peux plus te retenir tu pleur , tu ne le connaissais pas ces la premier fois que tu le voyais . tu tes souvenue avoir été à leurs place ressentir la même peine la même douleur au ventre.
ce si je viens de le vivre . face au deuil on ne peut resté spectateur , on est acteur.
le deuil et un sentiment le plus sournois , il est toujours la ,comme le souvenir, il sons bon amis tous les deux .
il save bien tu rappeler que sa fais mal . dans ma branche le deuil je le croise régulièrement , une fin de vie assister
ou brutal ou calmement . on peut explique à un adulte qu'il est partie qu'il na pas souffert . il finis par ce persuader mai pas un enfants .il ne réagis pas comme nous , il ne veut pas comprendre .

mon premier deuil j'avais 11 ans Bayard Briard male de 4 ans mes parents mon dit qu'il l'avais donner. pour ne pas me dire que il étais décéder . ce qui fut pire le jours ou la personne qui avais culbuter mon Bayard est venue manger chez moi et me la sortie de but en blanc . ces suivie d'une très grosse dépression de 5 ans avec tentative de suicide , plus scolarisé école à la maison . je me suis renfermé sur moi je ne voulais plus rien sauf le revoir .
mes frères et sœurs mon sortie de la avec Éline Briard femelle de 2 ans . je me suis réveille avec elle un matin elle étais sur mes jambe et me regardais avec ces petit yeux noisette . avec elle j'ai repris a vivre pour mes animaux , et perdu toute confiance dans les humains . elle est partie a l'age de 9 ans avec tous mes peurs ma tristesse en me laissent deux de ces enfants Malbrouck et Maverick . Maverick et mort d'un coups de fusil par un chasseur et Malbrouck mon frère la abandonner dans une forêt . et j'ai u Izis berger allemand de deux mois que j'ai fais ..... a l'age de 13 ans .
chez mois le deuil fais partie de mon histoire de ma vie chaque deuil que je vie me dévore me meurtrie un peut plus que se lui avant et moins que le prochain . on dit qu avec le temps on à moins mal , on cicatrise nos plaies et on repart . il nous reste la douleur on vie avec et on ce cache pour ne pas que on nous dise " tu est faible ces que une bête" tu a q'un envie lui sauter a la gorge . et devenir cette bête. je ne leurs en veux pas il ne save pas a quelle poins on peut souffrire pour elles pour nos enfants comme on les appelles .

le deuil pour moi c'est pas lui le pire c'est l'apprêt quant tu est la avec tes souvenirs

désoler je me suis lâcher

Avatar du membre
titounette
Présidente
Présidente
Messages : 23266
Enregistré le : 12 oct. 2004, 22:53
Sexe : femme
Localisation : Cesson-Sévigné (35)

Re: Le deuil

Messagepar titounette » 15 mai 2017, 12:55

tu as raison de te lâcher, ce sujet est là pour ça !

Avatar du membre
tavarez
Messages : 1861
Enregistré le : 03 févr. 2015, 22:42
Ville et n° département : issé 44520
Sexe : homme
Localisation : chateaubriant
Contact :

Re: Le deuil

Messagepar tavarez » 15 mai 2017, 13:06

oui

Avatar du membre
iZa
Messages : 573
Enregistré le : 12 nov. 2011, 12:19
Ville et n° département : Argenton sur Creuse 36
Sexe : F
Localisation : 36 Indre Argenton sur creuse

Re: Le deuil

Messagepar iZa » 24 mai 2017, 22:07

Ne sois pas désolée, tu as simplement exprimé avec des mots très justes et très sensibles ce qu'il y a au fond de ton coeur. Cela peut aider d'autres personnes qui sont perdues dans leurs sentiments et c'est pour ça que j'ai lancé ce post.
Mon Tinours est parti le 8 mai, il a fallu l'euthanasier. Et dans les premiers instants je me suis dit que tout ce que j'avais écrit sur ce post était de la m.... Malgré la préparation, malgré qu'il se soit endormi tout doucement en léchouillant son nutri, la douleur m'a foudroyée. J'ai été transpercée de part en part par une lame immense qui m'a déchiré le coeur et l'âme.
Tant de fufus partis, tant d'humains aussi, il y a vraiment des périodes où j'ai l'impression d'avoir un nuage de mort au dessus de moi.
J'attends son retour à la maison, c'est une manière de m'accrocher à quelque chose le temps que le deuil se fasse j'imagine...
Pour d'autres loulous, ma tristesse était polluée par la colère contre le véto, contre ceux qui ne comprennent pas, contre tout ce que j'aurai dû faire pour que ça se passe autrement... et ça faisait encore plus mal de tacher mon deuil avec des choses malsaines.
Aujourd'hui la douleur est toute aussi forte, mais pure, totalement dédiée à mon loulou.
Je crois que c'est Zetswa qui a dit que les fufus nous font grandir et c'est tellement vrai. Je n'aurai jamais abordé la mort ainsi sans eux, sans ceux qui restent et qui savent me faire rire quand tout va mal. Je crois que grâce à eux,j'aborderai différement on propre départ...

J'ai pas la force mettre un autre petit coeur rose sur la photo de Tinours sur ma bannière...
Je continue de dire que j'ai dix fufus quand on me pose la question...

SI j'ai appris quelque chose, pendant toutes ces années, c'est qu'il faut savoir se laisser du temps...
Je ne sais pas si la douleur s'estompe... elle est moins présente moins fréquente, mais le jour où me revient un souvenir avec un petit disparu, c'est à nouveau un grand coup d'épée dans le coeur.
En ce moment, j'ai des envies de meurtre... j'ai une voisine qui passe son temps à râler sur son chien et j'ai juste envie de lui dire ''mais p*****, réjouis toi donc qu'il soit tout simplement en vie''.

Tavarez, je comprends ta douleur dface à cette famille que tu as conduite. Tu les a conduit vers la mort et c'est affreusement traumatisant. Cela a fait résonner en toi hélas un triste vécu et c'est impossible, lorsqu'on l'a connue de rester insensible à la souffrance de perdre son poilu.
Moi aussi j'ai pleuré chez un vétérinaire, quand je voyais les gens effondrés apprendre le décès de leur animal, ou qu'il allait partir...
Peut être aussi que nous sommes de véritables éponges, comme nos fufus :inlove:
Image

Avatar du membre
zetswa
Modérateur
Modérateur
Messages : 4091
Enregistré le : 15 juil. 2014, 17:34
Ville et n° département : louvigne de bais 35
Sexe : H

Re: Le deuil

Messagepar zetswa » 25 mai 2017, 09:54

Je suis tellement désolé iZa du départ de Tinours ;( Jusqu'à aujourd'hui, seule ma petite princesse des neiges, comme j'aime l'appeler, est partie au paradis des poilus. Il y a un peu plus de deux ans mon coeur a souffert, il continue d'ailleurs, et cet amour que j'ai pour elle ne s'est pas estompé avec le temps.
J'aurai tellement aimé partager plus de moments avec Wanda, qu'elle connaisse une longue vie remplie de bonheur, de copains, de jeux, de siestes les 3 pattes en l'air dans un dodo moelleux...
Bianca me fait un peu penser à elle (aucune comparaison ni transposition je vous rassure), une petite bibinos toute folle, prête à jouer à chaque instant, à courir en bondissant.
Je redoute le moment où je devrais de nouveau affronter une telle peine car je me refuse en voyant tous nos loulous vieillir penser à leur départ.
Oui je pense que nous grandissons, que nous sommes meilleurs à leur contact, mais je redeviens un petit enfant tout fragile quand leur âme s'envole.
Ma jolie troupe, Zébulon, Lazuli, Tiboune, Windy & Sam.
Mes anges d'amour, Wanda, Chaly, Lina, Guismo, Lola, Tsuki, Néo, Haribo & Bianca à jamais dans mon coeur :u:

Avatar du membre
iZa
Messages : 573
Enregistré le : 12 nov. 2011, 12:19
Ville et n° département : Argenton sur Creuse 36
Sexe : F
Localisation : 36 Indre Argenton sur creuse

Re: Le deuil

Messagepar iZa » 25 mai 2017, 15:04

Comme je te comprends ! Je peux déplacer des montagnes et vaincre les obstacles les plus terribles, mais face à la perte d'un de mes chéris, je ne suis plus qu'une petite enfant triste et apeurée, sans défense... je ne me suis jamais sentie aussi vulnérable que pendant la perte d'un de mes poilus.
11 de mes loulous sont au paradis et quand l'un d'entre eux s'en va, je pense à l'âge des autres et je tremble. C'est terrible de les voir partir ainsi les uns après les autres.
Avec le temps, j'arrive quand même à me dire que c'est dans l'ordre des choses, c'est la nature, qu'ils étaient arrivés au bout de leur chemin, mais cela prend des semaines, voir plus.
La meilleure chose que l'on puisse faire c'est d'en profiter chaque seconde, de les rendre heureux de toutes nos forces, pour qu'une fois dans leur petit paradis, ils puissent se dire qu'ils ont bien profité de la vie, même si ce n'était que peu de temps, que ce soit la meilleure image qu'ils gardent.

Image

voilà la dernière image que je veux garder de Tinours.... un fufu errant qui découvre le bonheur de faire dodo dans un hamac et les crises de fou rire le vior se chauffer les noisettes au soleil :inlove:
Image

Avatar du membre
zetswa
Modérateur
Modérateur
Messages : 4091
Enregistré le : 15 juil. 2014, 17:34
Ville et n° département : louvigne de bais 35
Sexe : H

Re: Le deuil

Messagepar zetswa » 25 mai 2017, 17:30

Trop belle cette photo :inlove:
Ma jolie troupe, Zébulon, Lazuli, Tiboune, Windy & Sam.
Mes anges d'amour, Wanda, Chaly, Lina, Guismo, Lola, Tsuki, Néo, Haribo & Bianca à jamais dans mon coeur :u:


Retourner vers « Le papotoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité