Reflexion sur notre rapport aux animaux

Pour parler de tout et de rien
Avatar du membre
AshDown
Messages : 392
Enregistré le : 07 janv. 2017, 18:56
Ville et n° département : Bordeaux 33
Sexe : M

Reflexion sur notre rapport aux animaux

Messagepar AshDown » 20 janv. 2017, 17:08

Aujourd'hui je suis allé faire un tour dans une animalerie. Résultat : en 30 secondes un vendeur a réussi à me convaincre de partir sans rien acheter pour des raisons que vous connaissez mieux que moi de répétition d'idées reçues fausses et négatives.

Je me suis donc fait la réflexion suivante : comment peut-on avoir des à priori aussi négatifs sur un animal, donc le furet, que nous ne connaissons visiblement pas ? Je me suis rappelé que moi même, alors que je n'y connaissais rien, n'avais un avis ni positif, ni négatif, je me suis donc surpris de ces certitudes implantées dans l'esprit des gens.

Puis j'ai poussé ma réflexion plus loin : ah bon, je n'ai aucun à priori négatif ? Moi qui parlait des serpents comme des bestioles froides et sans affection l'autre jour IRL ? Après tout, qu'en sais-je ? Peut-être que ce sont des animaux d'une grande sensibilité mais qu'il est difficile pour eux de l'exprimer en des termes compréhensible par l'humain. Et que dire des guêpes, je les déteste, tout comme la plupart des insectes. Je ne suis donc pas loin de ces personnes qui critiquent le furet de façon subjective puisque j'agis ainsi pour d'autres animaux. Peut-être qu'un animal, sorti de sa lutte pour sa survie, comme l'Homme aujourd'hui, peut se livrer pleinement en affection, sans animosité, quelque qu'il soit. Peut-être qu'un jour nous aurons des mantes religieuse de compagnie !

Ma réflexion est donc la suivante : plutôt que de s'indigner de l'ignorance d'une personne qui remet en cause ce que nous aimons, il faudrait se reconnaître en son ignorance pour chercher à la combler.

(Si je dis ça c'est parce que j'ai eu envie de baffer ce type alors que je n'ai pas encore le même rapport affectif au furet que vous, si vous entendez ça toute la journée depuis des années.... je vous félicite pour avoir réussi à ne pas commettre un meurtre !)

Avatar du membre
iZa
Messages : 573
Enregistré le : 12 nov. 2011, 12:19
Ville et n° département : Argenton sur Creuse 36
Sexe : F
Localisation : 36 Indre Argenton sur creuse

Re: Reflexion sur notre rapport aux animaux

Messagepar iZa » 21 janv. 2017, 06:38

Ma réflexion est donc la suivante : plutôt que de s'indigner de l'ignorance d'une personne qui remet en cause ce que nous aimons, il faudrait se reconnaître en son ignorance pour chercher à la combler.
Je crois que la plupart du temps, ici, on ne s'indigne pas de l'ignorance des personnes mais de l'agressivité de certaines.
Si tu as une répulsion envers les araignées, est-ce que tu agresserais verbalement quelqu'un qui se promène avec une mygale sur l'épaule ? Je crois que non :)
Il est normal de ne pas tout connaître, il l'est moins de chercher des noises à quelqu'un parce qu'il est différent ou parce qu'il se promène avec un animal différent.
J'ai beaucoup voyagé avec mes loulous pour aller chez le véto à Paris et les ai beaucoup promenés en laisse aussi. Les réactions sont variées. Quand quelqu'un te raconte qu'il faut donner du pain et du lait à ton furet parce que son grand père faisait ainsi, tu expliques gentillement et souvent le dialogue s'instaure. Quand on te houspille pour te dire que ce que tu fais c'est n'importe quoi et qu'il faut leur donner des graines, la tu as le droit de t'indigner !

On peut paraître parfois extrémistes dans nos propos mais quand tu as des fufus depuis des années et que tu as essuyé un certain nombres de réflexions idiotes ou agressives, parfois, tu as vraiment besoin de te lâcher un peu... et il vaut mieux le faire ici dans le papotoire que sur les personnes concernées, c'est une sorte de soupape de sécurité :)

Je me rappelle un jour où je promenais Valentin dans un parc, il était en insuffisance rénale grave et ses jours étaient comptés. Un couple est me voir pour me houpiller parce qu'ils trouvaient mon fufu trop calme. tu trouves cela normal toi ? Est-ce que as envie de te dire que ce n'étaient pas de leur faute, les pauvres, car ils ne connaissaient pas les furets ? Moi, non. Ils auraient pu demander gentilement, comme l'ont fait beaucoup d'autres, pourquoi il n'avait pas l'air en forme !

Ce qui indigne, ce sont les gens qui parlent sans savoir et qui veulent te prouver qu'ils auront raison. Ce qui indigne, ce sont les gens qui diffusent à grande échelle des informations érronées qui peuvent être dangereuses pour l'animal.
Tu l'as compris, l'important, surtout à l'air du numérique, est de de faire le tri dans toutes les informations que l'on reçoit. Il ne s'agit pas de prendre n'importe quel info pour argent comptant et de prendre la tête à quelqu'un parce qu'il ne raisonne pas pareil !
Peut-être que ce sont des animaux d'une grande sensibilité mais qu'il est difficile pour eux de l'exprimer en des termes compréhensible par l'humain
Perso, je trouve que c'est plutôt à moi d'essayer de les comprendre plutôt que de leur demander de se rendre compréhensibles pour moi ;)
Je pense, comme toi, que tous les animaux ont un ressenti de leur environnement, même s'il nous est difficile de le percevoir et de le comprendre. Mais quand on a la chance de pouvoir les cotoyer et qu'on prend un peu sur soi, on a accès à un monde merveilleux :inlove:
comment peut-on avoir des à priori aussi négatifs sur un animal, donc le furet, que nous ne connaissons visiblement pas ?
C'est du domaine de l'inconscient collectif, des choses ancrées en nous depuis des générations.
Pour le furet, beaucoup de personnes ont eu des parents ou des grands parents chasseurs avec des fufus mordeurs, puants parce que non stérilisés et maintenus dans des conditions précaires.
Pour les serpents, il y a la bible, les dessins animés ou la plupart du temps les serpents sont des êtres froids, méchants et calculateurs, etc...


Beaucoup de gens ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas et deviennent agressifs. Cela peut se comprendre comme un instinct ancestral qui nous a sûrement éviter de nous faire bouffer par des dinosaures auxquels on aurait voulu faire guiliguili, mais on est censés avoir un peu évolué depuis, non ? :rofl:
Image

Avatar du membre
titounette
Présidente
Présidente
Messages : 23266
Enregistré le : 12 oct. 2004, 22:53
Sexe : femme
Localisation : Cesson-Sévigné (35)

Re: Reflexion sur notre rapport aux animaux

Messagepar titounette » 22 janv. 2017, 14:15

oui on ne peut pas tout aimer, et aimer tout le monde c'est de l'utopie ça
mais par contre on peut respecter tout être vivant et les choix de chacun
mais le respect devient également de l'utopie hélas...


Retourner vers « Le papotoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités